Bonjour 2017…

Cela fait 6 mois que je blogue. Depuis juin, où plongée dans mon burn out (oui j’ai fait un burn out regarde c’est là >> et aujourd’hui tout recommence) j’ai voulu sortir la tête de l’eau, en faisant quelque chose d’un peu fou, un peu bousculant. Enfin pour moi. Certains font du saut à l’élastique, ben moi j’ai créé un blog (à chacun sa façon de faire un truc bousculant, et je t’assure que bloguer me bouscule).

2016 ne sera donc pas pour moi (quoique…) l’année des nuits sans sommeil, du burn out, non non non, 2016 c’est l’année de la naissance de mon blog.

Voilà.

Et le plus important, la découverte de la blogosphère.

Des articles qui m’ont marquée, qui m’ont influencée, qui m’ont fait rire et pleurer.

Stéphanie de Ellea40ans, je regarde maintenant ma machine à café de travers (et les mouches aussi). Et j’ai fini par acheter des capsules de thé. Miss Texas, tu m’as convaincue de fêter Halloween. Incroyable. Themetis, je suis plus vigilante en ce qui concerne le racisme à l’école. Zenopia, je garde précieusement tes conseils et je me dis qu’un jour je les appliquerai (si, si, je te jure que j’y pense sérieusement, quand les filles auront leur propre appart), maman délire me fait rire. Tout comme mamanSEM, et parent-tout terrain  (et je ne suis apparemment pas la seule à avoir des nuits hachées…) Bleuopale, je suis en admiration face à la quantité de livre que tu dévores, non sérieusement, comment tu fais ? (en plus elle fait des confitures ! je suis sûre que cette fille a des super pouvoirs). Et sans oublier Frau Pruno du blog escarpins et marmelades.

Il y a aussi :Aileza et son blog la cacahuete cosmique (rien que le nom ça donne envie), Une autre stéphanie qui partage ses envies et sa vie de quadra, fabien de cabaneariff, Krol Behelvey et Emilie qui m’ont toujours laissé un petit mot.

Merci à vous de m’avoir fait vibrer en 2016 et d’avoir lu, aimé et commenté mes articles (138 au compteur aujourd’hui). L’unique résolution que je prends pour 2017 est de continuer mon blog.

Bon celle-là je devrais la tenir (ce n’est pas comme celle qui concerne le sport et les gâteaux….)

(surtout les gâteaux….).

Alors je vous souhaite une année merveilleuse !

Amélie Jeanne

A un moment donné…

J’ai abandonné toute velléité de rangement pendant les vacances des enfants.

On verra à la rentrée.

Oui, oui en 2017.

ou 2018.

Enfin, je verrai bien.

Non je ne fais aucune résolution pour 2017.

De toute façon je les tiens rarement.

Et pourquoi ce serait à moi de ranger d’abord?

Ah!

 

 

 

Réflexion sur les pyjamas et les nuits qui n’en sont pas…

Voilà ce qu’on peut trouver avec  notre ami Wikipédia : vient du mot perse (ou hindou ?, sais plus…) payjama qui signifie « vêtement de jambe » donc un pantalon. Historiquement le pyjama est un vêtement féminin d’extérieur que l’on portait sur la plage dans les années 1920, mais jusqu’aux années 1940, les hommes lui préfèrent …..La chemise de nuit. Marrant non ?

Mais quand on y pense pour les bébés, un pyjama désigne aussi :

– Une grenouillère, (qui est normalement un lieu marécageux où se trouvent des grenouilles, bizarre non ?)

– Un dors-bien (marrant hein ?), et l’efficacité sur le sommeil du dors-bien reste à prouver, en tout cas selon moi.

– Une Barboteuse : pour que les enfants puissent y barboter (encore une référence aux grenouilles) ?

– Un babygro (rien à voir avec un gros bébé).

Il existe aussi des surpyjamas, des turbulettes, des gigoteuses, ou des nids d’ange. Attention si un dors-bien permet sans nul doute de bien dormir, une turbulette ou une gigoteuse n’est pas un vêtement pour bien gigoter. Vous suivez ?

Enfin bon, à quand la création du pyjama « Fait-ses-nuits » ?

Comme dit mon pédiatre, « faire ses nuits » c’est la coucher à 20h et la lever à 7h00.

Nous en sommes loin.

Charlène se couche vers 21h00 et boit un biberon entre 2 et 4 heures du matin. Evidemment au lever, vers 6h30 elle n’a en général pas très faim. Les forums maman-bébé et autre « allo Rufo, au secours Dolto »  regorgent de bons conseils pour améliorer cette situation.

Morceaux choisis :

1 – La laisser pleurer. Insupportable.

2 – Lui donner de l’eau…et vous pensez sérieusement qu’elle ne fera pas la différence ?

3- Lui expliquer qu’il faut dormir. Mouais. Apparemment, elle n’a pas compris….ou pire….Elle ne veut pas comprendre.

4- Lui montrer la différence entre le jour et la nuit. Difficile, vu qu’en général vous avez la même tronche ET la même coiffure, et que votre pyjama ne se différencie pas beaucoup de votre bas de jogging. Surtout que parfois, vous dormez avec le jogging. C’est de votre faute, donc.

5- Remplir son biberon du soir de céréales, et tant pis si elle finit par ressembler à un gros hamster. Ça marche paaaaaaaas !!!!

6 – Se résigner. C’est ce que je fais de mieux, je pense.