La mode du « sans  » et le syndrome du bocal de cornichons…

.

Cela fait un moment que je m’interroge, sur notre alimentation. Au sens large. Parce qu’on est rentré dans la mode du « sans ». Il y a d’abord eu les sans colorants, sans conservateurs, sans exhausteurs de goût, élevé sans antibiotiques, puis sans sels nitrités. Moins 25% de sel, sans sucres ajoutés, et sans OGM. Voire sans huile de palme et sans gluten. Et le fameux sans lactose. C’est un peu la course à qui retirera le plus d’éléments de ses produits. 

Avant cette mode du « sans, » je me demande bien ce qu’on a vraiment avalé (quand j’étais plus jeune, le choix se faisait entre light et normal). 

Mais quand on regarde les propositions qui sont faites, il y a de quoi avoir peur.

Lire la suite