Les poux…


« Attention les poux sont de retour ! Surveillez la tête de vos enfants ».

Qui n’a pas frémi à la lecture de cette phrase…être parent peut amener finalement à explorer des domaines inattendus…voici le fruit de mes investigations (expériences personnelles, enquêtes auprès de mes concitoyennes, lectures de blogs, de sites internet et de thèses en pharmacologie…) et surtout des méthodes pour en venir à bout.

Avant tout il faut s’équiper d’un bon mantra: « c’est chiant, mais ce n’est pas grave ». 


1/ Qui est le pou : connaître son ennemi

Des études scientifiques ont prouvé que les poux existaient sur des espèces animales datant de plus de 65 millions d’années…alors c’est un adversaire de taille. Le pou est un champion de la survie, doté de deux paires de testicules.

La femelle pou pond une lente, celle-ci reste alors accrochée au cheveu très proche du cuir chevelu pendant près de 7 jours (ou 10 il y a plusieurs chiffres avancés là-dessus), Après cette période, la lente éclot et une nymphe en sort. Celle-ci va muer 3 fois avant d’atteindre son stade adulte. Tant que la nymphe n’a pas atteint son stade adulte, elle est dans l’incapacité de pondre des lentes (ça c’est la bonne nouvelle…). Le pou vit environ entre 3 et 4 semaines (et sur d’autres références on parle même de 7 à 8 semaines…). Hors du cheveu on dit que le pou meurt en 48h, mais il doit s’agir d’un minimum…. (méfie-toi…).

Même non fécondées les femelles pondent durant toute leur vie adulte, mais il n’y a aucune éclosionEn revanche, les femelles ayant été́ fécondées peuvent donner des embryons jusqu’à vingt jours après ! En conclusion, un traitement n’est efficace que si tous les poux sont tués car s’il reste une femelle fécondéec’est cuit ! (et ça, c’est la mauvaise nouvelle…)

En dessous de 36°, ces parasites ne se sentent pas très bien. Mais lorsqu’ils sont bien installés sur le cuir chevelu ou derrière les oreilles, peu leur importe qu’il fasse froid dehors, ils bénéficient de la température corporelle de leur hôte qui descend rarement en deçà des 36° même lorsque dehors, il gèle. Par conséquent, l’hiver n’a aucune incidence sur leur survie.

Un chercheur a eu l’idée d’utiliser l’action du froid pour la destruction de ce parasite. Des lots de poux et de lentes ont été́ soumis à des refroidissements variés. Les poux exposés à -17°C pendant 2 heures ou à -25°C pendant 1 heure furent tous tués, ainsi que les lentes(ça tombe bien ce sont les températures du congélateur). En revanche, une exposition à -10°C pendant 36 heures ou à -7°C pendant 48 heures est insuffisante pour tuer les poux (oublie donc le freezer de ton frigo). Donc les poux résistent bien au froid, contrairement aux lentes dont l’éclosion serait stoppée à +5°C…(mais qu’est-ce qu’on s’amuse…..). Bonne nouvelle donc : Les poux résistent peu à la chaleur. La chaleur sèchedétruit les lentes en 10 minutes à 55° et en 5 minutes à 60°. Entre 50° et 60°C, les pouxadultes meurent en un quart d’heure. L’eau chaude à 50°C tue les lentes en 25 minutes et les adultes en 30 minutes. 

Un pou c’est rapide : sa vitesse de déplacement est de 23 cm à la minute. Le pou se balade le long du cheveu et va se retrouver sur des objets de transition (cols de manteau, de chemise, de T-shirt, écouteurs, bonnets…). Forcément son but est de coloniser de nouvelles têtes, il va donc explorer son environnement…Mais c’est à l’école que le pou s’en donne à cœur joie, avec notamment la colonisation des petits manteaux accrochés et enchevêtrés le long des porte-manteaux….

Enfin, dans l’esprit collectif, attraper des poux est encore lié, à tort, au manque d’hygiène (le pou préfère les cheveux propres), et les enfants sont stigmatisés. Ce silence sert évidemment la cause du pou.

Et pour chasser les idées reçues : 

– La présence de poux n’est pas synonyme de manque d’hygiène. Mais bel et bien un synonyme de manque de chance. 

– Les poux ne transmettent pas de maladies.

– Les poux ne peuvent pas sauter d’une tête à une autre. Ni voler.

– Le pou de tête de l’homme ne se transmet pas aux animaux. Et inversement. 

– Est-ce que le pou nage ?…il y a des théories différentes. Quoi qu’il en soit il vaut mieux aller à la piscine avec un bonnet de bain.

2/ Les traitements vendus en pharmacie et en grande surface

Pendant de nombreuses années, le traitement des poux a reposé sur l’utilisation de médicaments contenant des insecticides (on parle ici du malathion et des dérivés des pyrèthres). L’apparition de résistance à ces traitements et aussi (voire surtout) leur neurotoxicité, a conduit au développement de produits qui agissent de façon mécanique en étouffant le pou, comme la diméticone (une huile de silicone), l’oxyphthirine, le myristate d’isopropyle, l’huile de paraffine, l’huile de coco ou de jojoba, la cire d’abeille, etc.. Ces produits sont désormais privilégiés. Mais force est de constater que les super slogans qu’on essaye de faire gober comme « débarrassé en 15 minutes » sont simplement destinés à faire miroiter un rêve inaccessible. Un jour j’ai osé demander à la pharmacienne : 

– « Mais pourquoi ? »

– « 15 minutes, c’est le seuil de tolérance pour certains enfants », m’a-t-elle répondu. 

Rien à voir avec l’efficacité du produit, donc…Elle me conseilla, de prendre la dimeticone, et de la laisser huit heures sous cellophane…bien loin des 15 minutes.

Les résultats obtenus avec ces produits dépendent de plusieurs facteurs : du degré de l’infestation, de la nature du cheveu, de la bonne utilisation du produit, et de la résistance du pou. Mais il est assez difficile de juger si le traitement est un échec ou s’il s’agit d’une réinfestation rapide…alors ces produits se vendent toujours, voire même de plus en plus…(pour un chiffre d’affaire de 70 millions d’euros en 2019).

Voici une liste (non exhaustive) de ce qui existe (et de ce que j’ai testé): 

– Dimeticone (Eco prioderm, Paranix, Pouxit)

– Oxyphthirine (Duo LP Pro)

– Biococidine (Parasidose)

– Complexe huileux siliconé (Itax Ducray)

– Cyclophthirine + Dimeticone (Paranix sensitive lotion)

– Actividiol (Pouxit easy Mousse) << celui-ci est très pratique car pas besoin de rinçage

– Paraffine liquide et Myristate d’isopropyle (Apaisyl Expert)

– Huile végétale et huile essentielle (Puressentiel anti-Poux)

– Acide de coco et acide citrique (Marie-Rose anti-poux et lentes lotion extra forte)

– Huile de coco (Apaisyl Poux)

– Huile de coco + huiles essentielles (Paranix spray)

– Paraffine liquide (Apaisyl anti-poux expert)

– Dimeticone et cire de jojba (Nyda plus) << celui-ci aparait-il, d’excellent résultats.

Bien évidemment, il faut respecter les temps de pose préconisés par les fabricants, (sauf apparemment pour la dimeticonedixit ma pharmacienne). Enfin, une lotion sera toujours plus concentrée en principes actifs qu’un shampoing. Le mieux est de combiner les deux. Voire les trois avec les baumes décolleur de lentes à utiliser avant ou après. En voici quelques-uns :  

– Benzoate d’alkyl (c’est un émollient : cinq sur cinq anti-poux et lentes)

– Isonononyl isononanoate (émollient aussi : Pouxit)

– Propylen glycol + huiles essentielles (baume KO lentes)

– Cetearylalcohol (c’est un alcool gras, Marie rose)

Parmi les personnes interrogées, celles ayant les cheveux fins et dotées d’une chevelure peu dense, ont de très bons résultats avec les produits du commerce ou les remèdes de grand-mères. Les personnes ayant des cheveux épais et une chevelure fournie, ont, eux, beaucoup plus de mal, c’est évident. Le pou n’est pas sectaire, il colonise toutes les têtes, (cheveux courts ou longs, bruns, blonds, roux…).

Pour que le produit marche il faut qu’il soit en contact avec le pou et celui-ci peut se cacher dans la masse de cheveux. Lors d’une infestation, il y a 3 populations d’insectes : les lentes, les nymphes et les poux. Pour être efficace un traitement doit absolument s’attaquer à ces trois populations. Et traiter en même temps toutes les personnes infestées. Et bien évidemment le peignage au peigne fin (de préférence en métal) est incontournable.

La plupart des peignes en métal ont des longues dents avec le bout rond pour ne pas irriter le cuir chevelu. Le peigne ASSY 2000 dispose de dents avec des spirales rainurées. Ces dernières déchireraient les lentes à plusieurs endroits. L’espace entre les dents est inférieurà la taille des plus petites lentes, c’est-à-dire de 0,2 mm. C’est assez radical. C’est même la seule arme réellement efficace contre le pou. Et, non, cet article n’est pas sponsorisé. 

1/ si les poux reviennent au bout de 7 jours >> le produit est efficace, il faut recommencer (les poux sont morts, mais pas leurs œufs).

2/ Si les poux reviennent dès le lendemain, deux cas possibles : le produit utilisé est inefficace (résistance), ou il y a une réinfestation. Dans le cas où une résistance est supposée, il est conseillé de changer de produit et utiliser un autre principe actif (jai donné la liste des principes actifs plus haut).

Les produits sont néanmoins rarement lenticides à 100% (voire pas du tout pour certains)d’où̀ la nécessité́ de répéter le traitement une semaine plus tard, au mieux. Regardez bien les précautions d’emploi. Si le produit contient de l’acide citrique, il peut bruler la peau. Si le produit contient de l’alcool, il est déconseillé pour les enfants. Tout ça n’est pas très écologique. Et le peignage arrache les cheveux qui finissent par boucher les canalisations…débouchées au Destop…En termes d’impacts écologiques, c’est très loin du zéro déchet. Mais, bon, un combat à la fois….

3/ Si les produits chimiques achetés ne marchent pas, ou si tu en as assez tout simplement de traiter le problème avec les produits chimiques qui, au final, ne sont pas sans danger(risque d’ingestion, ou d’inhalation)…. Il y a les remèdes naturels. Certains sont même très efficaces, si j’en crois mes copines mamans. Au hit-parade, on trouve : L’huile de coco, la mayonnaise, l’huile d’olive (j’ai essayé aussi l’huile d’avocat, mais ça ne marche pas) et le vinaigre d’alcool. A laisser poser toute la nuit sous cellophane ou serviette. Ce dernier a des vertus lenticide reconnues (à essayer : le vinaigre des 4 voleurs qui est un remède ancestral connu pour ses vertus anti-parasitaires). 

Attention >> le vinaigre, ça brule, c’est de l’acide acétique et beaucoup de blogs ou sites oublient de préciser qu’il faut le diluer. Pour ce faire une des méthodes est de tremper le peigne dans le vinaigre puis de le passer dans les cheveux mouillés. Et de laisser poser toute la nuit. Certain en mettent une cuillère dans de l’eau et vaporisent la chevelure. Dormir avec un produit sur la tête entourée de cellophane c’est censé étouffer le pou. Mais on ne va pas se mentir, le cuir chevelu, lui, ne respire pas non plus….

Sur certains blogs, et dans quelques articles, il est fait mention de l’huile de neem. C’est une huile végétale issue des graines du margousier. Les agriculteurs d’Inde l’utilisent pour ces propriétés insecticide et fertilisante. L’odeur est insupportable (pas étonnant que le pou défaille, ce truc schlingue le rat mort et la cacahuète…). Si tu veux essayer, elle est vendue en pharmacie. C’est certainement radical…aussi pour faire lit à part. Au final, l’huile d’olive, elle, te fait rêver de pizza ou de tomates mozzarella. Avec la mayonnaise, tu as juste l’impression d’être une grosse frite...chacun selon ses envies. 

La vaseline est déconseillée. Cette gelée de pétrole issue du domaine pétrochimique est hydrophobe. Elle ne se mélange pas avec l’eau : il faudra au moins 15 shampoings pour l’enlever. C’est une graisse propre et peu adhésive, « tout ce qui est poussières et particules fines se collent peu sur la vaseline.«  Donc un pou ou une lente…j’ai comme un doute. Eventuellement la vaseline peut se mettre sur le front pour éviter que la cellophanetouche la peau (la cellophane peut être allergisante) et pour éviter que le pou, se sentant pris au piège, ne s’enfuit. 

Il y a aussi les huiles essentielles. On parle beaucoup de l’huile essentielle de lavande pour la lutte anti-poux. C’est un fait : le pou est sensible à certaines odeurs et ils en détestent certaines plus que d’autres.  Contrairement à l’huile végétale, l’huile essentielle ne contient pas de corps gras. Elle peut renfermer des centaines de molécules qui appartiennent à des familles chimiques : les terpènes, les phénols, les lactones, les aldéhydes, les coumarines…

Les propriétés des huiles essentielles sont liées aux composants chimiques qu’elles contiennent. Certaines ont des vertus antiparasitaires reconnues. Au hit-parade de produits qui auraient un résultat sur les poux : lavande, eucalyptusarbre à thé et géranium. Également vendues en pharmacies. De même, déconseillée pour les enfants. Sur un cuir chevelu sensible, ça brûle. Mais il parait qu’en mettre deux gouttes dans le shampoing aurait des propriétés répulsives. 

Les comportements à éviter

Quand la salle de bain ressemble au Vietnam post Napalm, que ça dure depuis des semaines, et que tu rêves de plonger nue dans un bain de white spirit, ou de te la jouer Britney Spears en 2007…c’est tentant de chercher un remède en dehors des sentiers battus…

1/ le rayon vétérinaire. Alors, arrête tout de suite, au rayon vétérinaire on te propose essentiellement pour lutter contre les poux des animaux de compagnie de l’huile essentielle de lavande et de la dimeticone. Ou du géraniol. Certains contiennent des Pyrèthres (donc ce fameux produit retiré de la vente pour les humains car inefficace et toxique) ou pire, du fipronil (tape sur internet fipronil + scandale, tu comprendras). Un seul produit anti-poux est digne d’intérêt au rayon vétérinaire : c’est la poudre de diatomite. (Pour les poulaillers, j’y reviendrai plus tard). 

2/ les soi-disant remèdes miracle type Lystérine bain de bouche (à la menthe, pourquoi pas mais il y a de l’alcool), whisky (là c’est sûr il y a de l’alcool), gel hydroalcoolique (là aussi), moutarde (sérieux ?), bombes d’insecticide (trop dangereux), dentifrice (mais arrête !)…

LE comportement à adopter. 

Tu es certainement dans une situation de détresse. Surtout si tu as lu cet article bien trop long jusque-là. Tu perds tes économies ainsi que tes nerfs dans des achats de produits qui ne t’aident pas. Et ton cuir chevelu est un steak tartare. Alterner les produits plus ou moins agressifs (et plus ou moins efficaces) fragilise le cuir chevelu voire l’irrite énormément. L’irritation peut même atteindre des degrés tels que tu ne sais plus si tu as des poux ou pas. 

Heureusement, il existe évidemment un remède efficace à 100%. 

C’est la bouse de yack séchée.

(C’est une blague, bien sûr. Ne t’inquiète pas, ça va aller).

On se souvient : c’est chiant, mais ce n’est pas grave.

Parmi tout ce que qui est proposé, il y a forcément une solution. Et le seul remède réellement efficace c’est l’huile de coude et l’entraide. Et négocie avec choupinou : il faut lui couper les cheveux. Un petit carré court réduira peut-être un peu l’exposition à l’infestation mais surtout facilitera la vie question peignage. N’oublions pas que Raiponce a les cheveux courts pour être libre, c’est un argument.

Si les produits chimiques achetés en pharmacie ne marchent pas dans ton cas, en conséquence il faut un moyen mécanique. On ne va pas se mentir, c’est un travail de longue haleine. Il faut à la fois enlever les poux adultes les nymphes et les lentes. Alors non, tu ne t’en débarrasseras pas en 15 minutes. Mais si tu n’as pas envie de passer la nuit enduite de mayonnaise sous un bonnet de piscine avec du cellophane, voici quelques alternatives à utiliser seules ou combinées. 

>> on part du principe que tu as posé le bon diagnostic (c’est-à-dire que tu as trouvé un pou vivant dans ta chevelure et/ou celle d’un de tes proches).

1/ Prendre le mâle à la racine : le moyen le plus sûr est de les enlever à la main et/ou au peigne fin. Mais il n’est pas évident de les bien les voir. Les lentes se voient difficilement sur les cheveux clairs, et les poux se voient difficilement sur les cheveux foncés. Mais quel fin stratège, ce pou. Tu peux t’équiper de lunettes grossissantes si tu choisis cette méthode.Aspire les cheveux avant, tu gagneras du temps. Et peigne à la fin, sur cheveux mouillé. Poser un mouchoir à coté et tapoter le peigne avec une brosse pour voir le résultat (beurk).

2/ le bar à poux. Oui il y a des professionnels du pou qui sont là pour t’aider. Pour le même prix qu’un lot de Pouxit, le technicien du centre te débarrassera des parasites (institut du Pou, Kids pou, partout en France). Mais ça ne sert à rien si tu ne nettoies pas tout chez toi en rentrant. 

3/ La méthode du peignage dynamique à l’huile. (matériel : peigne en métal, Huile de noix de coco, huile d’olive). Dans la baignoire, étaler des feuilles de sopalin. Mettre tête en bas une bonne rasade d’huile d’olive. Les cheveux doivent être complètement imprégnés et suinter sur le sopalin. Effectue au peigne Assy 2000 un peignage dynamique de la racine des cheveux vers le sopalin. Normalement le corps gras facilite l’opération. Le mouvement doit être assez dynamique, pour emmener avec l’huile les poux vers le bas. Tu les verras tomber sur le sopalin, en remuant ses petites papattes (gniark gniark gniark), car oui ça les enlève mais ça ne les tue pas, évidemment. En fonction de la chevelure, ça peut prendre un certain temps, et il ne faut pas mollir. Il faut le faire deux foisavec une huile différente. Le changement de viscosité peut emmener plus facilement différentes populations de poux. C’est une observation personnelle. Au bout de 30 minutes de chacune des huiles, normalement, tu as bien enlevé la population adulte et une partie des nymphes. Tu peux après ramasser les sopalins et tout jeter à la poubelle. (Dehors, loin très loin…ou tout jeter dans un grand feu purificateur c’est toi qui choisis). Tu peux laver les cheveux (prends un shampoing au menthol type antipelliculaire à faire deux fois pour bien rincer), poser une noisette d’après-shampoing, rincer. Puis peigner mèche à mèche au peigne en métal. Normalement. Là, déjà, tu as limité l’infestation. Et préservé la planète. Hourra. 

4/ Méthode des 3 phases. 1- prendre l’aspirateur et aspire les cheveux. Ce n’est pas forcément très agréable mais au moins c’est rapide (c’est là que tu as intérêt à aspirer un peu avant et un peu après la poudre de diatomée, trouvée au rayon vétérinaire, pour qu’elle se retrouve dans le sac de l’aspirateur. Il ne s’agit ni plus ni moins de grains de silice très acérés, et à son contact le pou se blesse et meurt. Attention c’est assez corrosif, et ça peut abimer l’aspirateur et son sac, mais bon il faut ce qu’il faut). L’aspirateur te permet de te débarrasser de la population d’adultes. Profites-en pour aspirer les manteaux, les literies, les doudous, tout ce que les cheveux ont touché. Notamment siège de voiture et casques de vélos. 2- poser de l’huile de noix de coco, sur cheveux sec, et laisse poser 1 heure. L’huile de coco a des propriétés lenticide reconnues. 3/ rincer (shampoing anti-pelliculaire au menthol) et passer le peigne à poux, mèche à mèche sur cheveux mouillés. Bien évidemment, passer un gros peigne avant de passer le peigne fin, si tu ne veux pas que ton enfant hurle à l’assassin. 

Evidemment  : 

– Traiter toute la famille en même temps (c’est très important, car si tu le fais en décalé, la réinfestation est inévitable).

– Laver tout ce qui a touché les cheveux (draps, serviettes, doudous, plaids, vêtements, et surtout manteaux à 60°C minium, …avec du Lysol…au cas où…) ou vaporiser ce qui ne peux être lavé (de préférence au vinaigre d’alcool) ou aspirés minutieusement. Les industriels proposent des choses aussi pour traiter l’environnement infesté, j’y reviendrai après.

– Si tes brosses à cheveux le permettent, arrose-les de vinaigre mets les au congélateurtous les soirs. Avec les barrettes, et les élastiques. 

– Enfin, tant que l’enfant est scolarisé, il faut être vigilant. 

Les produits répulsifs. 

Ça y est tu t’en es sortie, enfin, et évidemment tu ne veux pas que ça se reproduise. 

Le pou n’aime pas les odeurs fortes. Laver les cheveux avec un shampoing au menthol, à la noix de coco (grande fan des produits Palmer’s, à la noix de coco, dont leur spray sans rinçage) et y glisser 2 gouttes d’huiles essentielles dedans. Eventuellement, tu peux mettre des élastiques à tremper dans l’huile essentielle d’arbre à thé ou eucalyptus. Ça devrait suffire. 

Mais si toute l’école est infestée, non, ce ne sera pas suffisant. 

Pas de répulsif sur la tête des enfants, ils ont assez souffert comme ça, en revanche c’est très utile sur les manteaux. 

Pour les spray spécial environnement on trouve ces principes actifs : 

– Géraniol (cinq sur cinq anti-poux spécial environnement)

– Permethrine, donc l’insecticide dérivé du Pyrèthre (Pouxit spécial environnement)

– Dimeticone (Dimethi care de Beaphar)

– butylacétylaminopropanoate d’éthyle (Marie rose répulsif<< j’ai tendance à préférer celui-ci, bien que synthétiquec’est un bioinsecticide

Après tout ce qui peut nuire à la santé du pou (et donc préserver la tienne) et casser son cycle de reproduction il y a : laque, sèche-cheveux (très chaud), fer à lisser, gel pour les cheveux, coloration à l’ammoniaque, ou décoloration (eau oxygénée), spray divers…. Tout ça n’est pas très efficace sur le long terme, mais peut faire gagner du temps…

Allez une petite dernière pour la route : les petites bêtes ne mangent pas les grosses. 

Sauf les poux 😊

Attention, cet article est rédigé dans le cadre d’une utilisation individuelle. Je ne suis pas pharmacienne, je ne suis pas médecin, je n’ai fait que synthétiser des expériences recueillies à droite et à gauche et des observations personnelles. Si tu choisis d’adopter les conseils et méthodes délivrées gentiment ici, il est inutile de venir me chercher des poux dans la têteLes résultats constatés sur l’efficacité dun produit sont propres à chaque individu, et dépendent des conditions dans lesquelles le produit a été utilisé. Néanmoins si toi aussi tu as des trucs et astuces ou si tu souhaites juste me remercier chaleureusement, n’hésite pas à laisser des commentaires. 

Sources et références

Vanessa Maitre Les poux de tête enquête en officine pour définir les points de vigilance du pharmacien dans la lutte contre cette parasitose. Sciences pharmaceutiques, 2017. 

Éric André. Pédiculoses humaines : historiques et actualités officinales /. Sciences pharmaceutiques 2000.

Cours ifsi – la pédiculose : les différents poux et traitements

Pédiculose du cuir chevelu Agent pathogène base de données EFICATT-INRS

Vidal – recommandation pédiculose

Comment éliminer les poux et es lentes- doctissimo.fr

UFC que choisir

Pédiculose du cuir chevelu/ Wikipédia

La saisonnalité des poux et les environnements à risques-/ parasidose/le saviez vous

Les poux de tête / soin de nos enfants

En finir avec les poux traitement novateur qui tue poux et lentes en quelques secondes / Cision

A quelle vitesse se reproduise les poux sur la tête /medisite/carnet de santé

Du nouveau contre les poux / le figaro.fr

Les poux passent aussi à l’attaque en hiver ! Marie Rose.fr

13 réflexions sur “Les poux…

  1. Maminechat dit :

    On a pris cher cette année, on a tous eu des poux ! Un traitement (2 applications) a été efficace pour tous sauf pour une de mes filles. Mais après plusieurs semaines, je pense qu’on s’en est enfin débarrassé (jusqu’à la prochaine fois…) !

    Aimé par 1 personne

  2. Les tribulations d'une maman à la campagne dit :

    Tu nous as pondu une thèse sur les poux ! Tu es le docteur es poux !

    J’en ai eu une fois quand j’étais à la maternelle. Ma maman ne savait même pas ce que c’était !
    Puis ma sœur en a eu tous les ans de la maternelle jusqu’au CM2….. Ma maman a tout essayé et le médecin lui a dit qu’il y avait des tête à poux !
    Même avec des traitements, ma sœur en attrapait dans la semaine où le fameux papier attention poux dans la classe apparaissait !

    Je bosse dans le social et je connais une personne qui abrite des générations de poux…… Bizarrement, ils restent sur sa tête ! Tant mieux pour moi et mes collègues mais c’est une vraie plaie pour la soigner !

    Aimé par 1 personne

  3. Clairette dit :

    Tu es presque prête pour écrire une thèse ou une encyclopédie ! Nathalie a été infectée mais rarement et moi une fois malgré ma couleur. Il paraît que les cheveux colorés n’attirent pas nos chers parasites, la preuve que ce n’est pas le cas. Bravo pour tous ces tests et conseils. Je souhaite que tu sois enfin débarrassée une bonne fois pour toute de cette vermine.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s