Parentitude, volume 14

Etre une mère qui travaille c’est :

  • Naviguer entre le sentiment ambivalent d’être contente de subvenir aux besoins de sa famille et de culpabiliser de ne pas être à la sortie de l’école des enfants.
  • C’est de courrir derrière le temps. Et par exemple quitter le bureau un peu plus tôt pour aller acheter des compotes.
  • Planifier sa vie et celle de la famille à deux mois. Minimum.
  • C’est de faire des choix. On ne peut pas tout faire.
  • Accepter qu’on ne peut pas tout faire
  • Essayer de tout faire quand même
  • Culpabiliser car on a pas eu le temps de tout faire
  • Regretter de n’avoir plus aucun temps libre pour soi (oui finalement avoir des journées chez moi en pyjama à regarder des imbécilités à la télé ça me manque un peu) et coller ses rendez-vous très en avance mais dans la dernière heure de soirée disponible
  • C’est d’avoir mis absolument tous les rendez-vous de chacun dans son calendrier professionnel (mari, enfants, maman, belle-maman)
  • Espérer qu’un jour on finira par trouver un équilibre parfait….

10 réflexions sur “Parentitude, volume 14

  1. Dinette et Paillettes dit :

    Cette fameuse quête de l’équilibre vie pro-vie perso…
    L’ambivalence de la mère qui travaille… Pas toujours évident… Est-ce qu’il y a vraiment un équilibre parfait ? La solution ne serait pas de se dire que l’on fait ce que l’on peut, et que c’est déjà pas mal ? (Dit celle qui a décidé un jour d’arrêter d’être sur tous les fronts en s’accordant le luxe d’un congé parental)

    Aimé par 3 personnes

  2. Clairette dit :

    Et comme tu l’as si bien dit il y a quelques temps, tu as un mari formidable, qui te suit et souvent te porte dans tes projets. Tu sais expliquer et montrer à tes filles que tu les aimes plus que tout au monde. Tous tes dessins sont des messages d’amour à leur attention.
    Et puis tu aides tellement de gens soit en racontant et illustrant ce qu’ils vivent eux aussi avec leur famille, soit en leur donnant le sourire soit en leur changeant les idées.
    Ce n’est pas facile tous les jours mais tu es la preuve que c’est possible. Et puis il y aura un moment où tu arriveras à penser à toi et à bloquer un peu de temps pour toi. Ce n’est pas la priorité pour l’instant. Et en même temps vivre pour eux te fait vivre toi-même. Commence par prendre 20mn pour faire un petit truc que tu aimes et tant pis si tu négliges un peu autre chose. La vie mérite qu’on s’arrête de temps en temps et que l’on respire pour apprécier tout ce qu’elle nous apporte.

    Le travail, c’est aussi une façon de t’accomplir. Il te permet de réaliser autre chose, de rencontrer des gens qui font avancer des projets ensemble. Il permet à ton esprit d’aller plus loin.

    Pour le calendrier, chez moi, il y a celui de la famille a la maison et il y a le mien perso + pro. Il y a quelques loupés mais le week-end je prend le temps de les synchroniser- enfin pas tous les week-ends … d’où les loupés 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s