A-t-on le droit de pourrir la soirée de ses voisins le soir du 31 Décembre? 

Ah en voilà une question métaphysique !

En maison ou en appartement , en général, le règlement est le même pour tous, faire du bruit est punissable. Voici ce que dit la loi : les bruits de comportement sont tous les bruits provoqués de jour comme de nuit :

  • par un individu locataire, propriétaire ou occupant (cri, talons, chant…) ;
  • ou par une chose (instrument de musique, chaîne hi-fi, outil de bricolage, pétard et feu d’artifice, pompe à chaleur, éolienne, électroménager…) ;
  • ou par un animal (aboiements…).

Lorsque ces bruits sont commis la nuit, on parle de tapage nocturne.

Si tu habites la région parisienne, cher lecteur, tu vis peut-être être comme moi, dans un appartement. Et peut-être as-tu connu, toi aussi, l’indélicatesse du voisinage qui se permet de faire une fête à tout casser toutes fenêtres ouvertes, au 3ème étage d’un immeuble datant des années 60, notamment le soir de la Saint Sylvestre.

Ce fut le cas pour nous, l’année dernière, un couple avec un ado vit au-dessus de chez nous. Ce soir-là, nous avons pensé que l’ado faisait une soirée avec toute sa classe, tant le plafond menaçait clairement de s’effondrer. Nous étions en train de coucher les enfants et de finir la buche tout en se souhaitant plein de bonnes choses pour la nouvelle année, et autant dire qu’à partir de minuit, il a fallu hurler pour continuer la conversation, qui du coup n’a pas pu durer bien longtemps, mes invités préférant partir, plutôt que de profiter de la playlist des années 80.

C’est moi qui suis montée (Chéri était à deux doigts de commettre un geste regrettable…) pour leur demander de faire un peu moins de bruit. Pas d’ado, mais des adultes déguisés, et particulièrement avinés joyeux.

Évidemment, j’ai eu comme accueil une fin de non-recevoir glaciale, sous prétexte que le 31, on a, parait-il, le droit de faire du bruit. Que c’est comme ça partout. Que personne ne dort à minuit (même les petites filles de deux ans…). Donc tant pis pour mes enfants, pourvu qu’il y ait le plaisir de nous gâcher la soirée, car quand je suis partie, ils ont monté le son.

Et bien non. Message personnel pour mes voisins :

Le 31, c’est comme les autres jours de l’année. Simplement, le contrevenant jouit d’une immunité temporaire, les forces de l’ordre étant, ce soir-là grandement occupées ailleurs. (Et on les comprend).

Le 31 c’est comme les autres jours de l’année : quand on pense qu’on va faire une soirée qui va peut-être gêner ses voisins, au minimum on les prévient. (Mieux : on les invite…)

Le 31, c’est comme les autres jours, on ne danse pas la bourrée bretonne au son des démons de minuit toutes fenêtres ouvertes jusqu’à 6 heures du matin en hurlant (vous appelez ça chanter ?).

Le 31, c’est comme tous les jours de l’année, quand on a dérangé ses voisins, à tel point qu’ils ont acheté un sonomètre pour constater et fournir la preuve à la justice que le parquet fraichement installé dans l’appartement du dessus n’est pas en conformité acoustique et va fort probablement sous injonction judiciaire être démonté latte par latte, on a la courtoisie de s’excuser.

Et cette année, ils recommencent. Non, il ne nous ont pas prévenu, j’ai simplement posé la question lors d’une rencontre fortuite.

Nous avons donc prévu de passer notre dernière soirée de 2018 ailleurs, en très bonne compagnie. 2019 commencera bien.

Je vous souhaite une très belle soirée de Saint Sylvestre.

Amélie Jeanne.

 

 

 

14 réflexions sur “A-t-on le droit de pourrir la soirée de ses voisins le soir du 31 Décembre? 

  1. Coumba dit :

    L’enfer c’est les autres comme disait le monsieur….je comprends ce sentiment peut être dans un tout autre contexte j’ai expérimenté les talons tous les matins à 6h 10. Et je pense que j’en étais arrivée à frôler la dépression. Ma voisine me dit simplement comme excuse : « qu’elle est speed naturellement et que le fait de mettre ses talons en s’activant le matin lui fait gagner du temps, car dès qu’elle finit elle peut claquer sa porte et partir »….que voulez-vous faire à ça ?

    Aimé par 1 personne

  2. Annawenn (Mamy Horse) dit :

    Ce qui me dérange dans ton article, c’est le « droit » qui passe au dessus de l’humain.
    Bientôt, la couleur des couverts seront légiféré et finalement, tout ça est devenu n’importe quoi.
    Tu te dis que je ne comprends pas ? J’ai vécu en appartement dans le 93 avec deux petites filles. Le bruit, c’était tous les soirs mais de toute façon, la police ne se déplaçait pas pour ça….. J’ai été désignée d’office pour gérer ces situations (je suis psychologue et je connaissais les gamins dans le cadre des violences scolaires) de hall d’immeuble.
    Nous avons tous grandi (vieilli).
    Aujourd’hui je vis dans un village isolé et chaque année, les « conscrits » font une vogue sur la place.
    Ça dure 3j et 2 nuits.
    La fanfare municipale est de la fête pour venir sous les fenêtres des villageois. Les mômes sont alcoolisés, les parents aussi……
    Je retrouve des canettes dans mon potager…. Bref et ils ont des fêtes toute l’année.
    Je suis Celte, je ne fais pas toutes ces fêtes. J’ai un chien sympa silencieux.
    Je pars en randonnée dans la montagne avec mon bivouac quand il y a trop de débordement au village. Je crois qu’il est préférable de rester calme et philosophe.
    Comme tu le fais d’ailleurs en passant ton réveillon dans un autre lieu.
    Dans ce monde, le principal problème est celui de la communication et du respect.
    Si chacun s’occupe de lui même, nul besoin de législateur 😋
    Ça engendre plus de conflits qu’autre chose.
    Parce-que si tes voisins font beaucoup de bruit, je viens de prendre 1500€ de condamnation pour une affaire qui date de 1920.
    J’ai hérité du problème en achetant ma maison (je n’ai effectivement pas fait de recherches sur le voisinage, j’ai fait confiance au notaire).
    Depuis 2012, j’en arrive à préférer les gamins de banlieue 😂.
    Je vais partir en montagne et je te souhaite une bonne année 2019.

    Aimé par 1 personne

  3. sabrina dit :

    Ah oui pas facile de vivre avec des voisins bruyant, en appart ou en maison. Je suis en maison et J’ai eu le cas d’un voisins qui faisait un karaoké avec amis et familles à 2h du matin pendant les grandes vacances, ça hurlait à te grevé un tympan… Bref j’ai du intervenir et forte heureusement il était assez compréhensible.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Coumba Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s