Apprentissage de notre belle langue française…

la binette

 

Mais je ne sais pas du tout où elle a appris cette expression….

la binette était une perruque utilisée par les nobles au XVIIème siècle…tellement courante qu’elle fut associée au mot figure. Se casser la binette, donc c’est se casser la figure.

Voilà.

Bon et bien je regagne mes pénates. Bonne nuitée brave gens.

Amélie.

 

 

Auteur : chroniquesdameliejeanne

Mère épouse et salariée, multitâche et multipare, tout un programme.....

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s