Carnet de voyage, Amélie au Gabon

Si vous me suivez sur Instagram (ameliejeanne) vous savez que j’ai récemment été au Gabon quelques jours. Mon premier voyage international depuis une paire d’années maintenant. Ma rubrique « carnets de voyage » commençait à moisir…

***

Je suis au Gabon.

C’est très humide, déjà qu’en temps normal je dois me battre avec mes frisottis, là,  j’ai franchement l’air d’un caniche. En fait je ne vous l’ai pas dit ou peut-être que si, ce que je préfère dans les missions à l’étranger ce sont les échanges culturels. Ma première rencontre fut avec le chauffeur, passé me prendre à l’aéroport, de nature plutôt volubile. Il m’a fait comprendre qu’il avait beaucoup d’enfants car il a commencé jeune, m’a-t-il dit (renseignements pris il en aurait 16 au dernier décompte, effectivement c’est beaucoup, et comme entrée en matière cela a de quoi surprendre…).

Puis un petit échange presque courtois avec la gendarmerie nationale qui m’a signifiée que je n’avais pas le droit de conduire au Gabon (mais apparemment c’était juste pour m’embêter un peu, le reste du séjour, ils ont été tout à fait charmants).

Tous les gabonais sont connectés, regards vissés à leurs téléphones portables, et les antennes satellites fleurissent un peu partout. J’ai donc sporadiquement accès à mon blog et ce n’est déjà pas mal…et je reçois quelques chaînes françaises, alors je ne suis pas dépaysée.

Les gabonais sont très gentils. Mais ce qui m’impressionne le plus ce sont les arbres, gigantesques, magnifiques, et tous différents. La végétation est luxuriante. Les oiseaux chantent. Les lézards sont colorés (il parait que ce sont les mâles).

J’ai retrouvé mes réflexes de la conduite en 4×4, cela faisait longtemps que je n’avais pas roulé sur piste. Je suis logée dans une petite maison d’hôte. Ce n’est pas très luxueux, mais c’est propre et je m’y sens bien.

Une habitude que j’ai découverte chez les gabonais : ils n’ont pas beaucoup de cimetières alors, ils enterrent leurs défunts dans leur jardin. Il n’est pas rare de voir des tombes orner leurs parcelles de manioc.

Leurs cerises sont épouvantablement acide (pire qu’un citron) et du coup ne se consomment qu’avec du sucre. De manière générale, exception faites pour les fruits, ils ne consomment que peu de produits sucrés.

Je trouve les femmes extrêmement belles. Elles ont toutes sans exception des traits de visage très fins et gracieux. Elles s’habillent avec beaucoup de couleurs vives. Bref je les trouve jolies et j’ai souvent envies de les dessiner. Mais je n’ai pas le temps, il faut que je travaille. Je m’emplis la tête de toutes ces images en espérant peut-être un jour pouvoir faire du dessin.

Le sol de la forêt est jonché de plantes sensitives de plusieurs sortes. Ce qui est beau ET rigolo.

 

Morceaux choisis de mes conversations préférées avec l’autochtone :

« Où est servi le petit déjeuner ? » « Là où y a à manger (…suivons les miettes !)»

« Le python ça se bouffe »

« Cette situation provisoire est probablement définitive ».

« C’est un produit naturel, mais pas tout à fait ».

« Ca va secouer, on va un peu rouler sur des termitières »

« C’est toi qui a la priorité : tu as la plus grosse voiture et tu es sur la plus grosse route ! »

 

Ma préférée : « vous les français, quand vous avez décidé de quelque chose, vous le faites ».

« Ah oui c’est la réputation qu’on a ici ? Je pensais qu’on était vus plutôt comme des râleurs… »

« Ba c’est normal, c’est parce qu’on vous provoque ! (ben tiens…).

***

Je suis sous le charme de ce pays. J’espère pouvoir y retourner bientôt.

Auteur : chroniquesdameliejeanne

Mère épouse et salariée, multitâche et multipare, tout un programme.....

7 réflexions sur « Carnet de voyage, Amélie au Gabon »

  1. Alors, as-tu goûté le python ? 😉
    C’est super comme expérience, beaucoup plus dépaysant que les voyages en Europe (bien que je trouve que le business se fait différemment en Europe et c’est déjà très intéressant).
    Bref, une belle expérience gabonaise ! 🙂

    J'aime

  2. Ah l’Afrique noir…Je ne connais pas le Gabon mais le Togo et je dois dire que pour moi ce fut vraiment un coup de coeur…Ah oui, tu as roulé sur la piste en 4/4 en Afrique, j’avoue que je n’aurais jamais osé conduire quoi que ce soit là bas, même pas un tracteur ( en même temps y’en a pas ! )…

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis ravie du retour de tes carnets de voyagee que je devore a chaque fois! Merci de ces belles decouvertes du Gabon! C’est un beau depaysement, avec plein de belles rencontres et des gens tout rigolos! Du Grand Amelie 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s