Le périph…

Quand tu es coincée sur le périphérique dans les bouchons, que ton bébé pleure, déjà c’est dur.

Mais qu’en plus tes enfants vomissent à n’en plus finir, que les sacs à vomi vendus dans le commerce il faut presque des ciseaux pour les ouvrir (à oublier en cas d’urgence), qu’en plus ils sont transparents (beurk) et que tu as aussi dans la voiture un petite copine de Julie qui elle, étanche et héroïque, me demande :

« mais pourquoi tu rigoles? »

(en fait je ne rigolais pas….je pleurais).

Périphérique, je te hais.

 

au bout de ta vie 2

 

Auteur : chroniquesdameliejeanne

Mère épouse et salariée, multitâche et multipare, tout un programme.....

4 réflexions sur « Le périph… »

  1. Moi, en général, c’était à l’arrivée, au moment de garer la voiture ! On croit être sauvé…, s’en tirer à bon compte… et… non !
    Et pas sur le trottoir le vomi…, mais dans la voiture bien sûr…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s