Viva España !

 Les vacances, l’Espagne, ses plages, et la petite Julie aux anges avec ses châteaux de sable…je suis avec Chéri je regarde le bleu du ciel pendant que Julie fait des pâtés. L’eau est trop froide pour se baigner, nous sommes quand même au mois de mars, et il n’y a pas grand monde. Soudain, un petit détail vient briser la sérénité de l’instant : « maman, je dois faire pipi ».

 

Bon.

 

Un coup d’œil à Chéri m’indique que manifestement c’est à moi de m’en occuper.

 

J’avise quelques herbes hautes , un peu plus loin…après tout, un petit pipi discret et nous serons de retour, ce programme me semble tout à fait réalisable.

En chemin, Julie repère un caillou qui brille, puis revient sur ses pas pour ramasser un coquillage rose qui manque à sa collection déjà fournie.

Arrivées dans les herbes hautes, avec de grands yeux écarquillés, Julie m’informe : «  c’est caca aussi !! »

 

Et m…

 

Je choisis de remonter à l’hôtel. Enfant sous le bras, je pique un sprint (et je me congratule machinalement car courir sur le sable n’est pas chose facile). Je monte les escaliers quatre à quatre. Arrivées à la piscine de l’hôtel, le drame.

 

« Maman, le caca est là !!! » Elle se déculotte et évacue sur moi le contenu de ses intestins.

 

J’ai eu un court moment de grande solitude, au bord de cette piscine magnifique, au milieu de la terrasse d’un hôtel cinq étoiles où les touristes, buvaient tranquillement leur sangria.

 

Résignée et couverte de, heum, matières fécales, j’ai pris mon enfant déculottée sous le bras, et fait des signes à Chéri resté sur la plage. De ma voix la plus posée, je lui ai dit, « tu peux venir, s’il te plait ? J’ai un truc pour toi…. Et remballe les affaires, on ne va pas retourner sur la plage. Ah bon pourquoi ? ? Une intuition… ».

 

Il arrive et horrifié me regarde, puis regarde les différents tas par terre…il faut dire que suite à ses différentes maladies ces deux derniers mois, Julie a perdu beaucoup de poids et du coup nous avons passé les cinq derniers jours à l’engraisser avec paella, frites et nuggets. Le résultat est là…. « Oh maman, c’est du crottin de petite fille !!! ». Stoïque, j’ai donné l’enfant à Chéri : tiens c’est ta fille, occupe-t-en, je nettoie la piscine.

 

J’ai donc consciencieusement, à l’aide de sacs plastiques et de mouchoirs,  ramassé les petits tas par terre, que j’ai jeté à l‘extérieur de l’hôtel. Puis calme et détendue, j’ai traversé le bar, le hall d’entrée, pour me diriger, comme si de rien n’était, vers les ascenseurs.

 

Les touristes qui revenaient du golf me fixaient bizarrement, mais…il faut savoir rester digne en toutes circonstances….Surtout dans un hôtel 5 étoiles.

Auteur : chroniquesdameliejeanne

Mère épouse et salariée, multitâche et multipare, tout un programme.....

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s