Le collant en spray

 

Qu’est-ce que c’est : une bombe de peinture, de couleur chair qui remplace le collant. Vous avez déjà essayé ? La promesse : des jambes parfaites.

Me voilà au mariage de ma copine Eglantine.

J’ai prévu une super petite robe plissée grise, que j’adore, très classe. L’ennui, c’est que ma grossesse m’a laissé des marques : des réseaux autoroutiers de varicosités rouges et violettes sont dessinées à présent sur mes jambes, avec pour couronner le tout quelques bleus.  La température avoisine les 35 degrés, nous sommes dans le sud de la France.

Donc j’ai dans ma valise une batterie de collant « effet bronzé » en général j’en prends trois ou quatre paires, parce que le collant résistant, je n’ai pas encore trouvé.

Je regarde donc pleine d’espoir la bouteille de collant en spray qui outre la promesse de me faire des jambes de star (yeeeeees), va me permettre de me passer de collant ce qui est appréciable en cas de canicule.

 

Essai.

 

A Chéri je dis que je pars « me faire belle » et démarre l’occupation de la salle de bain.  Il me demande si j’en ai pour longtemps parce qu’il doit se préparer aussi, je lui réponds nononon.

Bon allez, y a plus qu’à.

Bien secouer avant emploi…je secoue.

Je me mets prudemment dans la douche et commence à asperger lesdites jambes. Un pschitt, puis je regarde l’effet rendu. En fait, mince……je ne me suis pas épilée. En temps normal, mes poils de jambes ne se voient pas, mais là effectivement, ma peau a l’air de porter un collant, avec tous les poils qui en ressortent façon yéti, car le produit les a colorés en noir. C’est immonde.

J’essaye d’effacer le produit de la jambe. Bordel, ça ne part pas.

Bon je sors mon rasoir jetable et entreprends un débroussaillage d‘urgence. Je ne vais pas me décourager, je recommence la séance de peinture. Ça pique un peu à cause du rasage. Et ça me coule sur les doigts aussi. Et dans le bac de douche.

Pour l’arrière des jambes, la douche est un peu petite, et je dois me contorsionner, pour atteindre l’arrière des genoux. Comme je suis ridicule, je m’assure que la porte est bien fermée à clé.

Coup d’œil. L’épilation éclair n’est pas transcendante. Ca fait des petits points. Ah mince et ça ne couvre pas les bleus ce machin. Enfin, si j’insiste peut-être que ça se verra moins? J’insiste sur la zone…  Détail existentiel, il faut remonter jusqu’où ? Je choisi mi-cuisse, même si ça fait bizarre. Bon en rentrant, je m’arrangerai pour rester dans la pénombre, parce que avoir en face de soi sa femme peinturlurée jusqu’à mi-cuisse, ça risque de faire drôle…Oui mais et s’il y a du vent, ça va faire bizarre aussi. Bon je monte le plus haut possible.

Coup d’œil, effet satiné OK, régulier, non pas vraiment, est-ce que c’est joli, mmmmbof.

On dirait que mes jambes sont en plastique. Enfin, de loin, parce que à y regarder de plus près, il y a comme des trucs bleus rouge, avec des plaques de fond de teint. Ce n’est vraiment pas joli. Même si j’ai bien réussi la fesse droite. Totalement inutile donc, vu que je n’ai pas l’intention de montrer mes fesses.

Soupir…

Bon je vais l’enlever. Et repasser aux collants. Allez hop à la douche avec du savon.

Chéri me demande si j’en ai encore pour longtemps je lui dis : « nononon je sors dans cinq minutes ».

J’essaye de faire partir ce bidule au savon, il faut frotter vachement.

M …e, ça tient bien ce truc, et en plus ça sédimente dans le bac de la douche. Bon je verrai ça plus tard, je sors, je me sèche, je me maquille et me sèche les cheveux. Mes habits sont dans la chambre. Coup d’œil dans le bac de la douche. Mince, il est orange. Et sur mes jambes, heu il reste du produit. Ça ne devrait pas trop se voir avec le collant.

Je prends mon gant de toilette et attaque le nettoyage de la douche. Avec mon gel douche. Au bout de 20 minutes, les résultats ne sont pas terribles.

Enervement de Chéri parce qu’on va être en retard si il ne se prépare pas genre maintenant.

Je lui cède les lieux.

« Qu’est-ce que t’as mis dans la douche ??????????? »

« Rien, rien, ne t’occupe pas, je règlerai le truc demain… ».

Bon tant pis je vais devoir passer au collant, snif.

Craquage des deux premiers (normal) au troisième c’est bon.

Fait chaud, quand même….

C’est en catastrophe que nous partons rejoindre les invités.

 

Je retrouve mes amies, qui me complimentent sur ma robe plissée grise. Et elles me demandent : « mais t’as quoi sur tes mains ????? »

Scrogneugneu, je vais dans les toilettes trouver du savon.

Soirée sympa, nous avons passé un bon moment. Et le lendemain, cela m’a pris une heure pour nettoyer le bac à douche à l’huile de coude.

 

Et j’ai INTERDICTION d’utiliser ça chez nous.

Publié dans: 2011

Une réflexion sur “Le collant en spray

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s